Opinion bancale d’un joueur lamba: Metroid Dread

Je m’étais promis de ne rien écrire sur le jeu sans l’avoir fini. Voilà, après 13 heures, 22 minutes et 45 secondes (SUB 13H23 comme on dit dans le milieu) j’ai quitté la planète ZDR. Sauvé mon temps, et l’univers.

Après près de 10 ans sans avoir touché un Metroid, je ne retient que du plaisir sur Dread. Oui, j’ai ragé. Oui, j’ai laissé la console dans un coin après un boss fight jugé injuste. Mais pourtant je l’ai fini. A aucun moment je me suis senti obligé d’y jouer, à aucun moment le rage quit a été plus fort que moi. Cette fin d’année est vraiment une mine d’or vidéo ludique. Kena, Psychonauts2 et maintenant Metroid Dread, ca m’a redonné confiance dans une industrie qui a, trop longtemps, laissé de côté les jeux d’aventures.

Mercury Steam, habitué a dépoussiérer les « vieilles » licences, avait déjà fait un superbe travail sur Metroid: Samus Returns, le remake de Metroid2, et Castlevania Lords of Shadow ( alors que la suite est vraiment pas dingue), et signe ici un Metroid 5 (OUI JUJU CINQ!) de qualité. Un scénario SF qui tient la route et qui prolonge l’histoire laissée après l’épisode GBA Fusion, une intrigue qui lâche pas jusqu’à la dernière seconde.

Je ne dirais rien de plus sur le jeu, j’ai perdu 0 secondes en visitant la planète ZDR. 13 heures de bonheur sur un jeu dynamique et qui en plus tourne étonnamment bien sur la Nintendo Switch et ses compétences techniques de 3310.

Tout ce qu’on peut espérer c’est que la saga et le style ne tombe pas dans l’oubli et qu’un Metroid 6 arrive avant 2022, en 2D.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s